Festival du Musée des Confluences

Ramène ta pomme*

Dans le cadre du Festival du Musée des Confluences,

l’équipe de Miit, Léa Bougeault et Jessica Pigeron, lance

un défi à Grégory Cuilleron sur le thème de la pomme…

Mercredi 19 octobre, à 11h30 précises,

sur la péniche de La Plateforme

(face au 4 Quai Augagneur, 69003, Lyon).

De belles images toute en saveur… en perspective!

Attention, les places sont limitées, répondez nous très vite par mail à

Mathilde.ducuing@rhone.fr

*Ramène ta pomme : une coproduction ARTY l’amour de l’art et Miit,

pour le Festival du Musée des Confluences

Mise en bouche

La première édition du Festival du Musée des Confluences.

Du 19 au 23 octobre 2011

Un festival pour tous. Accès libre et gratuit.

Une façon pas comme les autres de passer au tamis vos habitudes, vos goûts et dégoûts, vos certitudes, vos interrogations!

Dans une ambiance de cacophonie nutritionnelle, ce petit tour de vos comportements alimentaires va vous permettre de prendre un peu de distance !

Une occasion de vous amuser et de sourire de « l’omnivore culturel et consommateur» que vous êtes devenus.

Bd, photos, spectacles, cinéma, rencontres, ateliers : vous vous régalerez pendant 5 jours.

La surprise du chef ?

Un grand témoin : Grégory Cuilleron dont tout le monde connaît la générosité.

Découvrez le programme du Festival du Musée des Confluences :www.museedesconfluences.fr/festival

Participez dès maintenant à l’actualité du Festival sur nos comptes Facebook et Twitter en cliquant sur les icônes ci-dessous.

David Mesguich et Valentin Van der Meulen à l’espace Confluence de Lyon

Borderline, une exposition dans un lieu éphémère à 
Espace CONFLUENCE.

ARTY L AMOUR DE L ART a dévoilé et produit une exposition sur la thématique du dessin dans le cadre du lancement d’un nouvel immeuble à LYON. Un dialogue et une confrontation entre deux artistes David Mesguich et Valentin Van der Meulen.
Le travail présenté dans cette exposition est le résultat d’un parcours durant le mois d’août 2009 sur le territoire israélien, théâtre de tensions identitaires enlisées.
Un accrochage saturé, provenant du sentiment de confusion rencontré sur place. Outre la difficulté d’aborder des sujets sensibles avec certains interlocuteurs, c’est l’incompréhension face à cette réalité que sont les dérives sécuritaires qui lui est apparue en premier lieu.

David Mesguich : né en 1979 à Villeurbanne. Vit et travaille à Paris.

Valentin Van der Meulen : né en 1979, à Lille. Vit et travaille à Paris et Bruxelles.

Présentait des portraits de passage, trace d’une identité pour certaines, bribes d’une image pour d’autres, des dessins réalisés au fusain et à la pierre noire se dressent face au spectateur. Conçus à partir de photographies issues de la presse ou d’internet.

Interpeller notre regard, nous prendre comme témoin pour s’interroger sur notre place de spectateur.

Borderline
Espace CONFLUENCE
3, Cours Charlemagne – 69002 Lyon

ARTY L'AMOUR DE L'ART présente Valentin Van Der Meulen à l'Espace Confluence - Borderline

ARTY L’AMOUR DE L’ART présente Valentin Van Der Meulen à l’Espace Confluence – Borderline

ARTY L'AMOUR DE L'ART présente Valentin Van Der Meulen à l'Espace Confluence - Borderline

ARTY L’AMOUR DE L’ART présente Valentin Van Der Meulen à l’Espace Confluence – Borderline

ARTY L'AMOUR DE L'ART présente David Mesguich à l'Espace Confluence - Borderline

ARTY L’AMOUR DE L’ART présente David Mesguich à l’Espace Confluence – Borderline

Arty présente Valentin Van der Meulen à Lyon Confluence

BRIBES
Espace Confluence
3, Cours Charlemagne – 69002 Lyon
du 7 au 18 Juin sur rendez vous
Vernissage : Mercredi 9 juin 18h à 21H

Après sa 3ème exposition personnelle à la galerie RX, et après la magnifique exposition réalisée à la Maison des Arts de Malakoff, dirigé par Aude Cartier en décembre 2009, Valentin Van Der Meulen présente avec arty l amour de l’ art un ensemble de 13 grands dessins dans un nouvel immeuble du quartier de Lyon Confluence.

Portrait de passage, trace d’une identité pour certains, bribes d’images pour d’autres, des dessins réalisés au fusain et à la pierre noire se dressent face au spectateur.

Conçus à partir de photographie issues de la presse ou d’internet, quelques uns de ces dessins de plus en plus effacés, de plus en plus dégradés, sont voués à disparaître. Relation éphémère, accumulation de résidus, souvenirs anecdotiques… Tout ceci nous amène à prendre conscience de notre relation aux images et à leur sujet.

Valentin Van der Meulen : né en 1979 à Lille. Vit et travaille à Paris.