Claude Cartier invite Moroso au Musée des Tissus de Lyon

Du 20 juin au 01 septembre sous le thème LO SGUARDO LATERALE*
Moroso, une recherche entre Arts Décoratifs et Design.

Femme de talent CLAUDE CARTIER a toujours eu des liens privilégiés avec la marque italienne MOROSO.
Elle crée la surprise à LYON en initiant une rencontre entre l’éditeur MOROSO et le Musée des tissus de Lyon où seront présentés une centaine de pièces cultes.

En satellite, du 20 juin au 11 Juillet prochains, Claude CARTIER prévoit une mise en scène unique et une scénographie dédiée à l’univers de la MARQUE pendant 3 semaines, dans ce nouvel espace qui lui ressemble.

250 M2 récemment aménagés comme un véritable appartement dans la rue mythique Auguste Comte, un lieu idéal pour faire vivre les créations de MOROSO.
Comme source d’inspiration, Claude s’est emparée d’un ancien marché d’antiquaires peuplé de kiosques. Cette architecture particulière accueillera différentes constructions de boîtes îlots à la structure colorée prétextes à plusieurs scènes de vies.
Claude CARTIER laisse la magie s’opérer et se refuse à s’enfermer dans un style ou des compromis. C’est en appliquant sa touche personnelle qu’elle présentera l’exposition AT HOME.
Elle garde encore mystérieuse cette actualité, le temps de transmettre des données complètes et présenter son savoir faire dans son interprétation de cet éditeur.

Claude Cartier Lyon met en scène MOROSO

Scénographie MOROSO AT HOME by Claude CARTIER
Les boîtes structures installées dans le show room de Claude CARTIER ont été réalisées avec la complicité de la Fabrique, entreprise attentive à ce que l’on appelle la responsabilité sociale. La Fabrique construit un système industriel qui fait travailler ensemble des ébénistes confirmés et des personnes de faible niveau de qualification, dans une organisation d’équipe qui rend le travail intéressant pour tous.
/lafabrique.biz/ Fabrice Poncet
En savoir + : lire le dossier de presse

Lyon Design en ville – Claude Cartier Decoration invite Edward Van Vliet

Edward Van Vliet / Moroso + Vanessa Mitrani + Alexis Reynaud : Cartier à flots

« Carpe diem » ou du poisson au menu de la scénographie de la très pointue Claude Cartier que l’on n’attendait pas forcément dans un registre aussi décalé. Dans cette affaire de poisson, il y a une source, les vases de Vanessa Mitrani tellement transparents que les poissons prennent la clef des bulles de verre. Coupe, vase, tasse, mug, misant sur
l’effet seriel, la décoratrice avisée provoque une rébellion esthétique du plus bel effet avec son banc de poissons naviguant d’une bulle à l’autre. D’autant que l’installation a pour univers un océan de poésie créative avec la collection Sushis de Edward Van Vliet pour Moroso.


Brodées main, les courbes sinueuses de l’hypothétique parcours d’une carpe ondulant du canapé aux poufs boules et autre méridienne. Formes réinventées, matières nobles, sujet interprété avec grande poésie, l’extrême raffinement de l’ensemble font de cette collection une exception. La décoratrice argumente encore son univers avec les
clichés de fonds marins ultra stylisés du photographe Alexis Reynaud.

Ne reste plus dès lors au chef Thomas Ponson qu’à donner sa version de bon goût, la travaillant à sa manière sur le thème de la déclinaison.

ARTY Vitrines et Claude Cartier Décoration : Cédric Roulliat

Claude Cartier Décoration – Triptyque Artistique : Carte blanche à Cédric Roulliat
Depuis 20 ans, Claude Cartier impose son style tout en sobriété, son mobilier aux lignes épurées, ses marques italiennes d’exception…  Aujourd’hui ses deux adresses rue Auguste Comte et rue Sala illustrent son univers, entre chic et design.
A l’occasion d’Arty Vitrines, elle a souhaité exposer le photographe Lyonnais Cédric Roulliat, dont elle connaît et apprécie le travail. Elle l’invite à investir par touches les 140 m² de la boutique rue Auguste Comte et lui dédie un plein espace de 50 m² dans son showroom de la rue Sala pour laisser converser ses oeuvres avec le mobilier Moroso signé Ron Arad et la nouvelle collection pour la maison Diesel Home, encore inédite en France.

Cédric Roulliat
Graphiste, traducteur, après s’être consacré longtemps à la bande dessinée, il se tourne naturellement vers la photographie et la vidéo pour se rapprocher des formes de citations populaires qui étayent son univers : cinéma, roman photo, publicité… En 2005, Cédric rencontre le metteur en scène Camille Germser pour qui il fixera sur pellicule ou vidéo des fragments de comédie musicale contemporaine, avant de revisiter les différentes incarnations de l’éternel féminin dans l’histoire du cinéma, avec la comédienne Sahra Daugreilh dans la série Rétrospective Sara D., présentée au cinéma Comoedia en 2008.
En savoir plus sur cet artiste : www.cedricroulliat.com.

Claude Cartier Decoration 22, rue Auguste Comte et 33, rue Sala 69002 Lyon